img_0129

Tatiana Avila-Bouru

Teacher’s profile :
Apres avoir été gymnaste puis danseuse à New York, je découvre le Vinyasa Yoga dans cette même ville. Je tombe amoureuse de cette pratique et décide de me former à Sonic YOGA NYC. Je rentre ensuite en France pour enseigner le yoga à Paris. Je continue de me former au Laughing Lotus NYC auprès de Dana Trixie Flynn et j’enseigne donc un vinyasa inspiré du Lotus Flow de New York

Name/ Nom :
Tatiana

Yogis you look up too/Les professeurs que vous admirez :
Dana Trixie Flynn , Tiffany Cruikshank, Ali Cramer, Sheri Celentano, Kenneth Frisby, Johanna Bell, Marvin Alexander Avila

Your favorite yoga style/ Votre style de yoga préféré :
Vinyasa yoga Lotus Flow from NYC

Your favorite asana/ Votre posture préféré:
Scorpion Pose – Vrschikasana
Handstand- adho mukha vrksasana

One word to describe yoga/ Un mot pour décrire votre pratique:
Freedom

Your yoga message/ Votre message :
Leave a little sparkle wherever you go
Laissez un peu de magie partout où vous aller

Music on your Ipod/ Musique sur votre Ipod :
Mc yogi, Dj Drez, mantras , hip hop…

Interests other than yoga/ Autres intérêts :
Being with my husband, my family , traveling.
Etre avec mon mari, ma famille, voyager.

Why/how did you start doing yoga/ Pourquoi et ou comment avez vous commencez le yoga ?
Dancing was my passion in NYC, it was physically and mentally very demanding, at one point I needed something different to counter balance with dancing, this is when I discovered Vinyasa Yoga. I understood that I was perfect the way I was , that nobody was going to judge me, and I still had the physical aspect that I needed. I became addicted to yoga as it was making me feel better on every aspect.
Quand je vivais à New York, dancer était ma passion, c’était éprouvant physiquement et mentalement, j’avais besoin de quelque chose pour contre balancer avec la dance. C’est là que j’ai découvert le Vinyasa Yoga, qui m’a fait comprendre que j’étais bien comme j’étais, que personne n’allait venir me juger, en plus j’y trouvais mon compte avec l’aspect physique dont j’avais besoin. J’ai commencé à m’accepter comme j’étais, à améliorer chacun des aspects qui en avait besoin, c’est alors que je me suis aperçu que le yoga m’avais happé.